Entretien présaison

par Brian Cantin, Conseiller sénior aux producteurs

Lorsque nous savons que nous avons des choses à faire et que nous ne trouvons jamais le temps pour les faire, il est temps de se dire : « Le meilleur moment, c’est maintenant ! »
Nous sommes tous conscients que rien ne vaut un bon plan d’entretien préventif pour éviter les ennuis. Les directeurs et propriétaires de serres doivent donc travailler en étroite collaboration avec leurs employés pour s’assurer que tous les appareils électriques, les équipements mécaniques, de plomberie ou servant à la régulation de la température et de l’humidité ont été entretenus et qu’ils seront prêts à servir dès que la production de printemps battra son plein.

Entretien des injecteurs d’engrais

Quels que soient leur marque ou leur modèle, les injecteurs d’engrais ne sont pas à l’abri des pannes et ils peuvent avoir besoin d’un étalonnage périodique. N’oubliez pas que les injecteurs modernes remplissent de nombreuses fonctions. Selon la période de la saison, ils peuvent, par le biais de l’eau d’irrigation, servir à l’application d’engrais, de pesticides, de fongicides, d’acides, d’agents mouillants ou de régulateurs de croissance des plantes. Or, le mauvais fonctionnement d’un injecteur peut facilement compromettre le rendement et la santé d’une récolte.

Conductivimètre et pH-mètre

Il faut vérifier régulièrement les caractéristiques chimiques du substrat et maintenir la CE et le pH aux niveaux désirés. Les appareils de mesure dont vous disposez peuvent inclure un large éventail de dispositifs, allant de l’appareil portatif jusqu’aux modèles en ligne, directement intégrés au système de fertilisation. La fiabilité de ces compteurs dépend de la fréquence avec laquelle vous les nettoyez et les étalonnez. À ce sujet, nous vous conseillons de suivre les directives du fabricant, qui sont habituellement fournies dans le manuel de l’utilisateur. Si ce n’est pas le cas, les informations sont probablement disponibles sur le site Web du fabricant. Il est essentiel de connaître les exigences propres à chaque appareil de mesure. Certains modèles portatifs sont munis d’électrodes métalliques tandis que d’autres ont des électrodes de verre. Dans ce dernier cas, pour obtenir des mesures précises, il faut immerger les électrodes de verre dans une solution de stockage quand l’instrument n’est pas en service. Les solutions d’étalonnage devraient être entreposées dans un endroit frais, à l’abri de la lumière directe du soleil. Vérifiez bien les dates de péremption des solutions d’étalonnage avant de les utiliser. Ce facteur joue un rôle important dans la précision des appareils de mesure.

Équipement de régulation de la température et de l’humidité

Aujourd’hui, il est impensable d’obtenir des conditions de croissance optimales si l’on ne s’assure pas d’un bon contrôle de la température et de l’humidité de la serre. Peu importe le degré d’automatisation de votre système de régulation de la température et de l’humidité, il y a toujours des travaux d’entretien ou de réparation à faire sur bon nombre de capteurs ou de pièces mobiles. Le processus d’ouverture et de fermeture des évents servant à régulariser la température et l’humidité n’est pas sans entraîner l’usure et la détérioration des mécanismes de pignon-crémaillère. D’autre part, n’oublions pas que le temps de
réponse d’un dispositif de régulation est tributaire de la précision des capteurs dont le système est muni. Le boîtier étanche protégeant les capteurs de la lumière directe du soleil est-il exempt de poussière et de résidus chimiques ? Le ventilateur d’entrée d’air est-il propre et en bon état de fonctionnement ? Si le système de capteurs est installé sur la bâche d’aspiration d’un réservoir, le boudin a-t-il été remplacé ; le plénum a-t-il été nettoyé ? De telles questions nous amènent à nous dire qu’il est venu le temps d’être proactif, le temps de faire une vérification de notre équipement.

Dispositif de pulvérisation

Il est très important de vérifier la condition des orifices des buses de pulvérisation. Voilà un geste utile, facile à poser, mais qu’on a pourtant tendance à oublier. Nous savons tous que la taille des particules d’eau compte beaucoup si l’on veut assurer une bonne couverture de la surface des plantes qui a été ciblée. Rappelons que les pesticides et fongicides sous forme de poudre mouillable sont très abrasifs. Leur usage répété peut donc avoir comme effet d’agrandir la taille des orifices des buses de pulvérisation. Ce serait également une excellente idée de vérifier quelques-uns des systèmes de brumisation automatique pour s’assurer que les tuyaux ne sont pas bouchés et que les filtres à air sont propres.

L’espace me manque et je réalise que je n’ai pu aborder toutes les questions relatives à une bonne mise au point printanière. J’espère cependant que le rappel de ces quelques points vous motivera à bien préparer votre prochaine saison et à dresser en conséquence votre propre liste de points à vérifier.

Veuillez remplir ce formulaire pour obtenir l'article en format pdf

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.