23 novembre 2017. L’entreprise horticole Berger célèbre l’Action de grâces aux États-Unis en faisant un don de 1 $ aux victimes de l’ouragan Harvey pour chaque téléchargement d’un de ses guides techniques

Berger a présenté les grandes lignes de sa vaste expertise dans 14 manuels techniques où sont abordés divers sujets de nature horticole, dont la fibre de bois, le pH du sol et la culture de tomates. Destinés à la communauté des producteurs, ces guides de formation téléchargeables sont toujours disponibles gratuitement sur le site Web de l’entreprise… sauf que pour l’Action de grâces, Berger a décidé d’en faire encore davantage.

Pour chaque guide téléchargé durant la période du 23 au 27 novembre, Berger versera 1 $ à des œuvres caritatives reconnues par la campagne Impact Your World orchestrée par CNN pour venir en aide aux victimes de l’ouragan Harvey. L’une des principales usines de production de Berger est localisée au nord du Texas. Bien que cette région n’ait pas été touchée par l’ouragan, la direction de l’entreprise a été profondément secouée par l’étendue du désastre et par la détresse ressentie par les résidants du Texas. C’est pourquoi Berger a senti qu’elle devait faire quelque chose pour leur venir en aide.

« Nous voulons que notre cadeau de l’Action de grâces fasse une pierre, deux coups, d’abord en aidant la communauté à se rétablir de cette catastrophe naturelle, puis en mettant en valeur les connaissances que nous offrons gracieusement dans nos guides techniques », a indiqué Mme Elizabeth Raymond, superviseure de la publicité et de la promotion chez Berger.

Si vous voulez en savoir plus sur les meilleures pratiques horticoles de Berger, n’hésitez pas à télécharger autant de guides que vous le voulez. Du même coup, vous ferez une bonne action en aidant une population à se relever du dévastateur ouragan Harvey!
https://www.berger.ca/en/thanksgiving/

Veuillez remplir ce formulaire pour obtenir l'article en format pdf

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.