Retour à la salle de presse

L’APPROVISIONNEMENT: NE JAMAIS ÊTRE PRIS AU DÉPOURVU

par Charles Chartrand, collaboration spéciale

Trouver le meilleur produit au meilleur prix n’est pas chose facile, surtout dans un contexte de pénurie mondiale. Pour répondre à la demande croissante de l’industrie horticole et satisfaire les besoins de ses clients, Berger a su s’adapter et transformer ses façons de faire pour rester agile. Le service d’approvisionnement, une des fonctions internes essentielles à la fluidité des opérations, a été revu et amélioré.


Qui dit manque de produits dit chute de revenus — pour tous les maillons de la chaîne d’approvisionnement. On dit également que le changement est la seule constante dans la vie, et, avec la pandémie, cela ne s’est jamais révélé aussi véridique. Les enjeux liés à la chaîne logistique vous ont assurément affecté, en tant qu’acheteur, commerçant, producteur ou distributeur, depuis mars 2020; le producteur de mélanges horticoles Berger n’a pas été épargné non plus.

Si l’on devait résumer l’art et la science de l’approvisionnement, on pourrait dire que c’est d’acheter le bon produit, au bon moment et dans les bonnes quantités. Or, les enjeux de la chaîne logistique mondiale compliquent grandement les choses et entraînent deux conséquences majeures : une hausse des prix et des retards de livraison. Chez Berger, toutes les options sont envisagées avant de devoir augmenter les prix, et le concept de rupture de stock n’est pas non plus une alternative. La décision de développer davantage et d’agrandir l’équipe du département exclusivement consacré à l’approvisionnement a été judicieuse et a rapidement porté fruit.


 

 

« L’entreprise a élaboré une importante stratégie de diversification des fournisseurs. L’objectif? Avoir toujours des options de rechange sans faire de compromis sur la qualité. »

 

Les stocks de sécurité ont été augmentés, ce qui permet de se mettre à l’abri des incessantes fluctuations du marché. Un contrôle accru des coûts et des inventaires a également été instauré. Dans le même ordre d’idées, l’entreprise a élaboré une importante stratégie de diversification des fournisseurs. Ne se permettant pas de dépendre d’une seule source, Berger a mandaté ses équipes Qualité et Laboratoire pour effectuer des démarches auprès de plusieurs fournisseurs afin de tester l’excellence de leurs produits. L’objectif? Avoir toujours des options de rechange sans faire de compromis sur la qualité.

 


 

Rester compétitif nécessite une attention de tous les instants.

L’amélioration du service interne a permis à Berger de solidifier ses opérations d’achat et d’approvisionnement. Depuis la restructuration du service, Fanny Laliberté et deux planificateurs d’approvisionnement mettent tout en œuvre pour tisser des liens solides avec de nouveaux fournisseurs. Résultat? Des suivis de commandes d’achat plus fréquents et un processus de contrôle des coûts plus rigoureux, afin de s’assurer de toujours obtenir les meilleurs produits aux meilleurs prix et de ne jamais en manquer.

Berger déploie également un tableau de bord de l’approvisionnement qui, en plus d’offrir une vue d’ensemble de tous les achats, permettra à l’entreprise de s’adapter aux turbulences commerciales avec plus de flexibilité. Rester à l’affût est devenu essentiel dans ce marché en constante évolution où se joue une féroce compétition.

 

Le tableau de bord présente :

  1. les indicateurs clés de performance du service, car chez Berger, remettre en question ses façons de faire fait partie de sa culture d’innovation et d’amélioration continue.
  2. une analyse de la performance des fournisseurs concernant la qualité et le rendement de leurs produits (des données, telles que le fait de recevoir les bons produits au bon moment, sont maintenant automatiquement intégrées au système).
  3. une analyse du marché. Un homme averti en vaut deux!

 

Avoir les bons outils pour bien travailler, c’est la clé. Ces stratégies permettent d’obtenir une lecture précise de la situation, à tout moment. « Avoir une idée claire des performances nous permet de prendre les bonnes décisions plutôt que de baser notre réflexion sur de l’intangible ou de simples impressions », confie Fanny Laliberté.


 

Des relations humaines avant tout

De solides partenariats avec des fournisseurs bien choisis : voilà un avantage certain pour bien performer, d’autant plus que, pour ces fournisseurs, Berger est un client qui, bien entendu, s’assure d’en être un excellent. Car cette relation primordiale, on la souhaite la plus étroite possible. C’est là que l’ADN familial de Berger prend tout son sens. « Nous voulons le bien l’un de l’autre et ça dépasse le cadre purement professionnel », insiste Fanny. « On est très proches, on se tient au courant de tout, et cette proximité est vraiment enrichissante, à tous points de vue », ajoute-t-elle. En ces temps de pandémie, cette synergie n’est rien de moins que salutaire. Et elle sera certainement garante de l’avenir.

 

 

Veuillez remplir ce formulaire pour obtenir l'article en format pdf

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Lire la suite